Dans ce blog, nous parlerons de l'épidémie de chikungunya à La Réunion, de la gestion de cette crise, de l'utilisation des répulsifs et de la coopération médicale entre la France et les Comores

6.10.06

Fiabilité des tests sérologiques chikungunya

Les tests prescrits par la médecine libérale sont effectués en Métropole, la réponse est donné en plus de 3 à 4 semaines. Ceux prélevés à l'hôpital, sont effectués sur place, à La Réunion.

Ces tests, qui étaient très peu utilisé avant 2005, ne sont pas standardisés. Différents réactifs et différentes échelles sont utilisés et il semble qu'il y ait quelques résultats discordants entre les différentes méthodes.


Plusieurs témoignages rapportent que certaines personnes ont fait une infection typique de chik et que leur sérologie est revenue négative. Jusqu'à présent , le laboratoire Pasteur affirmait qu'un test négatif signifiait une absence d'infection. Mais, de récentes études contrediraient cette affirmation.

La sensibilité et la spécificité ( fiabilité en faux négatifs et faux positifs) de ces tests ne sont pas connues et certaines études sérologiques pourraient avoir une marge de risque ( approximation) plus importante qu'on ne le pense.

Il n'y a pas d'élément pour croire qu'une autre infection ( dengue like) ait sévit en même temps que le chik en début d'année.

Les fortes réactions sanguines contre le chik ont faussement positivé des tests de Dengue et a fait croire à tord à une co-infection ( 2 maladies en même temps).

Des recherches sont encore nécessaire.

0 Comments:

Objavi komentar

<< Home