Dans ce blog, nous parlerons de l'épidémie de chikungunya à La Réunion, de la gestion de cette crise, de l'utilisation des répulsifs et de la coopération médicale entre la France et les Comores

17.5.06

L'épidémie décroche mais la lutte manque toujours de coordination

Après 4 semaines de suite durant lesquels l'épidémie stagnait à 3000 nouveaux cas par semaine, ce chiffre a enfin été divisé par 2 lors de cette dernière semaine.

On peut espérer sérieusement être tranquille durant l'hiver austral de juillet à septembre.

Les institutions s'organisent pour organiser le nettoyage de l'île. La ravine Cadet est train d'avoir un "lifting" !

Les associations s'organisent , 4 d'entre elle dont le CCC ont organisé une conférence de presse pour présenter un projet de lutte anti-vectoriel ( LAV) associant les citoyens, les communes et les autres administrations.http://www.vigichik.com/vigichik/Images/logos-1.jpg

Ces mêmes associations ainsi que d'autres à la Réunion et en Métropole prévoit d'organiser une journée d'action ANTI-CHIK le 25 juin ( peut après la fête de la musique et la fête national malgache) .

Mayotte qui peine à organiser sa LAV et stimuler l'esprit citoyen pourrait s'associer à cette journée.

Les objectifs seraient divers:

- Avoir une pensée pour les personnes que le chikungunya a emporté.

- Informer ( et comptabiliser) les personnes qui souffrent encore de polyarthrite- polyalgie chikoïde. Les opérateurs SFR et Orange pourraient s'associer à une enquête téléphonique comme évoqué précedemment dans ce blog. Un CD audio d'information réalisé par l'association parisienne ARCC et moi même est en finalisation.

- Informer sur l'importance du nettoyage des espaces péri-domiciliaires dans un rayon de 300 mètres ( ravines, friches, jardins...), Stimuler l'esprit citoyens sur la participation au netooyage ( Carry nettoyage)

- Répéter les messages de prévention: Isolement et protection des malades la première semaine de fièvre, utilisation de moustiquaires dans les maisons, utilisations du répulsif DEET.

Les initiatives allant dans ce sens sont nombreuses et pourraient être mieux intégrées:

- Camapagne de spot télévisé coordonnées par le conseil régional
- Sortie du CD pédagochik et différents concerts prévus
- Déchetographie du site chikungunya.net, site et plan VIGICHIK lancé par l'association CCC

Profiant du passages des différents ministres, il faut dénoncer l'absence d'aide fournie aux associations et à la médecine privée dans la lutte contre le chik.

Sur les 76 millions promis par le "PM" il y a 2 mois, les associations, malgré des courriers et des demandes répétées aux institutions et aux minitres n'ont pas reçu un Euro. Aucune réunion n'a été organisé pour coordonner, stimuler , voir remercier du gros travail bénévole réalisé.

Mausy qui a passé d'innombrables heures pour réaliser le site internet de référence chikungunya.net et l'enquête d'utilité publique SIRIUS devrait être le premier à se plaindre. Il pourrait être "remercier" en coordonnant l'intégration des nombreux sites internet qui traite du chik.

De nouveaux sites continuent d'être créer: http://www.vigichik.com/,
http://ccc.re/ , http://chik.reunion.re/ . Cela dilue la crédibilité et surtout la visibilité.

A titre personnel, je regrette n'avoir pu obtenir un minime petit contrat pour participer à une campagne d ' IEC ( jargon ONG qui signifie: Information, Education, Communication) ou à la recherche en médecine général sur le chik.

0 Comments:

Objavi komentar

<< Home