Dans ce blog, nous parlerons de l'épidémie de chikungunya à La Réunion, de la gestion de cette crise, de l'utilisation des répulsifs et de la coopération médicale entre la France et les Comores

5.3.06

F/ ACTION CITOYENNE : SONDAGE

D’autres solutions, moins évidentes, peuvent être discutées :

ACTION CITOYENNE SONDAGE

Réalisons un grand sondage sur une courte période avec des N° VERTS (ou SMS ou internet) SPONSORISES par des sociétés réunionnaises : France Telecom, ORANGE, SFR, Groupe informatique... les médias dont FREEDOM.

Pour tous les malades et ex-malades, on relèverait:

- la date approximative du début de la maladie
- l’âge
- la persistance des douleurs ( ou fourmillements, décharges électriques) les effets secondaires cutanés (boutons, gratelles...) et la fatigue en côtant cette gêne de 0 à 10
- les pathologies chroniques : allergie, arthrose, tendinites... préalables à l'infection
- et pourquoi pas le n° de sécu (si fichier interconnectable) pour avoir l'adresse et reconstituer la cinétique (déplacements) du chik


On pourrait déterminer ainsi :

- le nombre exact de malades
- les zones dangereuses
- les véritables vecteurs qui favorisent le déplacement du virus (ex : période des fêtes familiales de fin d'année, rentrée scolaire...)
- le pourcentage de gens qui sont invalides du CHIK et depuis combien de temps
- les gens et catégories à risques à protéger préférentiellement.

Ce sondage " élection " pourrait un peu servir d'exutoire aux (ex-) malades et participer à l'acceptation du mal.

La mise en "quarantaine" d'un foyer pourrait être imaginée ??

0 Comments:

Objavi komentar

<< Home