Dans ce blog, nous parlerons de l'épidémie de chikungunya à La Réunion, de la gestion de cette crise, de l'utilisation des répulsifs et de la coopération médicale entre la France et les Comores

5.3.06

B et C) EVICTIONS et DEPLACEMENTS

B/ ISOLEMENT et EVICTION SOCIALE pour les malades fébriles ou douteux

Les malades qui ont de la fièvre sont en phases de virémie ( présence de virus dans le sang ) donc dangereux pour ne pas dire "contagieux" pour les endroits où ils se rendent, cela les 4 ? semaines. On peut faire l'analogie avec la MALARIA qui signifie "mauvais air", c’est-à-dire laisser un risque ou une pollution virale derrière soi.


C/ LIMITATION DES DEPLACEMENTS INUTILES surtout entre 16H et 21 H. Consignes pour rester dans son quartier. Vacances scolaires allongées??

Le principal vecteur du CHIK n’est pas le moustique mais les gens infectés qui se déplacent.

Les futures malades sont "contagieux" quelques heures avant le début de la fièvre sans le savoir et quelques % de personnes infectées font la virémie sans le savoir, peut-être plus les enfants??

1 Comments:

Anonymous Anonimno said...

des moustiquaire gratuites distribuées par les medecins à leurs patients avec consignes impératives sur leur utilisation...

9/3/06 14:46

 

Objavi komentar

<< Home