Dans ce blog, nous parlerons de l'épidémie de chikungunya à La Réunion, de la gestion de cette crise, de l'utilisation des répulsifs et de la coopération médicale entre la France et les Comores

28.2.06

Choix d'un répellent. Retard français? et bibliographie

Choix d’un répulsif. Retard français ?


A la lecture de ces différents sites internet, principalement canadiens et francophones, on peut se demander si les conseils donnés par la DRASS de La Réunion sont encore d’actualité.

Ces recommandations ne prennent pas en compte les dernières données sur la mortalité réelle du CHIKUNGUNYA.

Les Canadiens et les Américains ont une grande expérience dans la lutte contre l'AEDES qui transmet chez eux le virus du Nil occidental et est responsable également d’encéphalite mortelle.

De plus, les Canadiens sont réputés pour l’excellence de leur système de santé publique et d’information au citoyen.


Les femmes enceintes au 9ème mois et les personnes fragiles ( > 65 ans ) chik-séronégatifs ( ou supposées) devraient bénéficier du répulsif le plus efficace et le mieux étudié actuellement contre l’AEDES : le DEET.

Le rapport bénéfices/ risques du DEET chez ces personnes à risque de CHIK paraît clairement positif.

Le DEET n’est pas le produit actuellement le plus utilisé à La Réunion et n’est pas recommandé par la DRASS chez les femmes enceintes.




REFERENCES sur les INSECTIFUGES consultables sur internet



1/ Conseils de sécurité concernant l'utilisation d'insectifuges personnels
Agence de Santé Publique Canadienne. Service d'information national sur le virus du Nil occidental 23.08.2003 http://www.phac-aspc.gc.ca/wn-no/repellents-insectifuge_f.html


2) Déclaration relative au mesures de protecion individuelle pour prévenir les piqûres ou morsures d’arthropodes.
Agence de Santé Publique Canadienne. Comité Consultatif de la Médecine Tropicale et de la Médecine des Voyages. 15 mai 2005
http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/ccdr-rmtc/05vol31/asc-dcc-4/index_f.html


3) Efficacité et risques des moyens de protection personnelle contre la transmission du virus du Nil occidental.
Institut National de Santé Publique de QUEBEC
Mars 2002
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/092_ProtectionPersonnelleVNO.pdf


4/ DEET-based insect repellents: safety implications for children and pregnant and lactating women
Gideon Koren, Doreen Matsui and Benoit Bailey
CMAJ • August 5, 2003; 169 (3) Canadian Medical Association
http://www.cmaj.ca/cgi/content/full/169/3/209


5/ How to use insect repellents safely
US Environmental Protection Agency ( EPA)
Septembre 2005
http://www.epa.gov/pesticides/health/mosquitoes/insectrp.htm



6/ Pre and post travel general health recommandations. Protection against mosquitoes and other arthropods.
Traveler’s Health : Yellow Book. 2005-2006
US Center of Diseases Control . CDC.
http://www2.ncid.cdc.gov/travel/yb/utils/ybGet.asp?section=recs&obj=bugs.htm&cssNav=browseoyb



7/ La prescription des répulsifs, P. Combemale, Med.Trop .2001 ;61 :99-103
http://www.actu-pharo.com/fichiers/MEDTROP/1_61/PDF/099_103.pdf


8/ Synthèse : Mieux utliser les répulsifs pour se protéger des piqûres d’arthropodes.
la Revue « Prescrire » juin 1994 : Tome 14 n°141 : 347-356



9/ Discussions à propos du rapport bénéfices / risques des répulsifs à base de DEET. Supériorité de la moustiquaire chez des militaires en Somalie en 1993
la Revue « Prescrire » juillet août 1998 : Tome 18 n°186 : 550-551



10/ Fiche de conseils de sécurité concernant l’utilisation d’insectifuges personnels. Utilisation judicieuse des pesticides.
Agence de Réglementation de la Lutte Antiparasitaire canadienne ARLA
http://www.pmra-arla.gc.ca/francais/consum/insectrepellents-f.html


12/ Chikungunya : « moustik pik pa moins » Lionel SUZ , 16 janvier 2006
http://lionel.suz.free.fr/index.php?id=about&sub=blog&entry=1137397492


13/ Nouvelles recommandations pratiques pour la prévention du paludisme.
Service Médical International SMI avril 2002
http://www.smi-voyage-sante.com/index.php?action=article&id_article=4356&title=Les+recommandations+officielles+fran%C3%A7aises+2005/


14/ Protection contre les piqûres.
CIMED : Centre d’information santé des voyageurs et expatriés - Ministère des affaires étrangères
mise à jour ?
http://www.cimed.org/page.asp?id=33


15/ Vector Control - Methods for Use by Individuals and Communities.
1997, WHO- OMS
http://www.who.int/docstore/water_sanitation_health/vectcontrol/ch08.htm en anglais
http://www.who.int/docstore/water_sanitation_health/Documents/vecteurs/007to194.pdf en français mais lourd à télécharger.

0 Comments:

Objavi komentar

<< Home