Dans ce blog, nous parlerons de l'épidémie de chikungunya à La Réunion, de la gestion de cette crise, de l'utilisation des répulsifs et de la coopération médicale entre la France et les Comores

25.2.06

2 Chik planète, Réunion et la pagaille des répulsifs

La Réunion, Retour de vacances espagnoles fin janvier 2005


J'avais vaguement suivi la CHIK sur internet.

Mais je suis surpris par l'ampleur de l'épidémie. Un médecin, même africain, a-t-il déjà vu une maladie qui touche ainsi tous les âges et progresse aussi vite?

Je me dis que si cette épidémie avait eu lieu dans un pays pauvre, les écoles auraient été fermées, les grands rassemblement interdits et des barrières sanitaires instaurés entre les villes.
Cela est fait lors des épidémies de choléra, de méningites cérébro-spinale ou de rougeole.

Mais non, à la Réunion, ça circule toujours autant!


Réunion de la croix rouge : Grosse commande de répulsifs, action sur les SDF ... Ils sont très réactifs avec un PC de crise efficace. En passant, je vous recommande le site de la PIROI
ou Plate-forme d'Intervention Régionale pour l'Océan Indien. Une équipe de salariés et de bénévoles, du matériel de stockage et purification de l'eau, les boites médicales stockées.. et déployables en quelques jours en cas de catastrophe.


Première Réunion médicale avec le préfet à St Benoit : très instructive. Beaucoup de travail a été fait mais les incertitudes persistent. Un confrère pose la question : Faut-il faire une éviction scolaire? Réponse du Dr LASSALLE : NON - Pourquoi : Pas d'explication.


Je m'informe sur internet et découvre l'impressionant site chikungunya.net, le freedom des internautes avec une liste de FAQ très bien faites.


Pour protéger un peu ma petite famille et ma personne , je m'intéresse au sujet des répulsifs.
Je vais voir un ami pharmacien au Chaudron, la liste de la DRASS en main. Mais, rupture de stock pour l'unique produit conseillé avant 2 ans et les femmes enceintes.


Alors je mets un peu mon nez sur la liste des différents produits existants et leurs composants. C'est une grosse pagaille.

Un même produit chimique est mentionné sous différents noms scientifiques d'une marque à l'autre, les pourcentages ne sont pas toujours mentionnés, les produits des supermarchés et des stations essence contiennent les mêmes agents que ceux des pharmacies.. Pour un même principe actif, la durée d'action et les recommandations pour enfants et femmes enceintes sont différents.

Je fais une rapide synthèse:

Revue de littérature sur les répulsifs, sur le site du conseil de l'ordre des médecins.
NB: Cet article va être complété et ne doit pas ête diffusé tel quel, SVP.


Je suis surpris par les risques potentiels de ces produits et par l'absence d'informations du grand public, pharmaciens et médecins.

Les risques d'intoxication accidentelle et les problèmes cutanés devraient être prévenus.

De nombreux produits sans efficacité prouvé sont vendus en pharmacie. On s'arrose, on prend des risques allergiques et finalement on n'est pas protégé !

Je me demande jusqu'à quel point les répulsifs peuvent être impliqués dans les problèmes cutanés attribués à la CHIK? Dermatose bulleuse?

La liste faite par l'IRD ( Institut de Recherches et Developpement) et transmise par la DRASS est assez restrictive.

Les produits conseillés ne sont pas toujours en accord avec les recommandations nord-américaines.

0 Comments:

Objavi komentar

<< Home